Lancement du concours «INNOVIL Guelma»


 Une journée d’information suivie d’un débat dédié au concours national de l’entrepreneuriat et de l’innovation technologique pour la ville, dénommé «INNOVIL Guelma», a eu lieu, récemment, à la salle des conférences Sassi Benhamla de l’université 8 Mai 1945 de Guelma.

Il s’agit d’un concours national dont l’objectif est de soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation chez les étudiants de moins de 30 ans, ainsi que les anciens diplômés de l’université de Guelma.

Ce concours est initié par la maison de l’Entrepreneuriat «eHouse Guelma» et le département d’informatique de l’université 8 Mai 1945 en collaboration avec l’ODEJ. «Nous avons adressé aux élus locaux et aux directeurs de l’exécutif plus de 50 invitations afin de leur permettre de soumettre les problématiques en rapport avec leurs secteurs, principalement ceux de la ville de Guelma», a déclaré Amira Benzerara, directrice de la maison de l’entrepreneuriat à l’université de Guelma. «Le concours a pour ambition de promouvoir et d’accompagner des porteurs de projets qui développent de nouveaux usages, d’aujourd’hui et de demain, en apportant des solutions innovantes en lien avec les enjeux de développement durable», poursuit-elle.

«Ce concours suppose une participation ouverte de tous les étudiants dans toutes les disciplines qui doivent trouver des solutions pour le bien-être des citoyens dans la ville, mais encore une occasion pour créer une entreprise. Le comité d’évaluation choisira 3 projets gagnants», conclut notre interlocutrice. Notons que les étudiants postulants devront présenter le projet en 10 minutes devant un jury, les 19, 20 et 21 avril prochain, à l’université de Guelma. Ils devront prouver la faisabilité du projet et son caractère innovant, son originalité et surtout ses retombées économiques ou sociales. Les porteurs de projets sélectionnés auront 48 heures pour créer une start-up.

Share:

Articles

Fourni par Blogger.

LA UNE

Bourses de recherche doctorale et postdoctorale «Eugen Ionescu» 2018-2019

Le programme « Eugen Ionescu » permet aux chercheurs des pays membres ou observateurs de l’OIF et de l'Algérie, issus des établisseme...

Recherche

Pages


Conference Search


Articles les plus consultés